Point millésime 2020

30 octobre, 2020

Nous y voici ! Maintenant que les vins sont en place et que nous préparons les élevages, nous vous proposons de revenir  sur ce millésime 2020, atypique sur plusieurs points mais finalement d’une très belle facture !

Après un printemps pluvieux pendant lequel la vigne a souffert d’excès d’eau et d’une pression maladie importante, nous contraignant à être sur le qui-vive en permanence, l’été a bien séché tout ça. Parfois même un peu trop sur certains terroirs.

Ce bel été s’est prolongé sur notre secteur jusqu’au 23 septembre, avec des températures estivales atteignant 30 à 32°C, encore à mi-septembre. Cela a permis une belle concentration des raisins accompagnée d’une petite perte de quantité.

Tout d’abord, les vendanges des blancs ont eu lieu le 5 septembre toujours dans la convivialité et le partage. Cette année encore, 2 clients, Christian et Cécile, se sont joints à la troupe amicale pour découvrir l’esprit des vendanges au Château Haut Bonneau. Merci à eux pour leur bonne humeur !

Pour partager ce moment avec nous, voici une petite vidéo : Vendanges blanc

Puis par chance, ou par expérience, Bruno a pris la décision de commencer les vendanges des rouges  dès le 14 septembre. Cela nous a permis de récolter une magnifique qualité de raisin, et surtout de finir avant les pluies importantes de fin septembre. Les vinifications se sont particulièrement bien passées et le résultat avant élevage est tout à fait prometteur !

Evidement nous vous tiendrons informés lors de dégustation successives.

Nous vous proposons également ce lien les vendanges Rouge, si vous souhaitez avoir un aperçu des vendanges au Château Haut Bonneau!

Pour finir, nous ne tarderons pas à revenir vers vous avec des résultats de dégustation qui ne devraient pas tarder à tomber.

En attendant, nous vous souhaitons de garder la santé et le moral en ces temps particuliers!

A très vite.

par Sarah


À propos

Portrait de Sarah et Bruno Marchand Tout le savoir de Sarah et Bruno se trouve dicté par de longues traditions familiales remontant à 1822, date à laquelle les premières vignes furent plantées au Château Haut Bonneau au cœur d'une des premières régions viticoles au monde... Depuis 1999, Sarah et Bruno ont œuvré au rapprochement de l'exploitation en AOC Bordeaux rouge héritée du grand père avec celle en AOC Montagne Saint Emilion. 2002 la reprise de l'exploitation familiale de Haut Bonneau, puis en 2008 la création d'une SCEA d'exploitation ont permis de porter la surface à 40 ha sur les appellations de Montagne Saint Emilion, Lussac Saint Emilion, Saint Emilion//St Emilion Grand Cru et Bordeaux/Bordeaux Supérieur.