L’histoire du château

Imaginez un petit vignoble niché au cœur du bordelais, première région productrice de vins fins au monde. Imaginez un terroir privilégié où se trouve le CHATEAU HAUT BONNEAU et ses 28 parcelles, chacune ayant un terroir au profile parfaitement sélectionné au fil des décennies et complantée des meilleurs cépages de merlot, cabernet franc et cabernet sauvignon. Un vignoble avec une moyenne d’age de 45 ans ; mais l’histoire ne s’arrête pas là!


Tout commence en 1822

Monsieur Hubert DAVID, ingénieur agronome, achète et crée cette année là l’exploitation qu’il transmettra à son fils quelques années plus tard en 1872. Elle s’appelle alors « cru Bonneau près ST EMILION » avant même la création de l’AOC Montagne St Emilion en 1936, par l’institut national des appelations d’origine controlée.

En 1948 la propriété est cédée à Monsieur Jean PAUBERT qui lui donne alors le nom de « Château Oh Bonneau ».

20 ans plus tard, son nom subit une nouvelle fois une évolution pour devenir « Château Haut Bonneau » lors de son acquisition par Maurice MARCHAND. Il développe l’exploitation et plante une sélection des meilleurs cépages et portes-greffes adaptés au terroir de chaque parcelle.

Et se poursuit avec le nouveau millénaire

C’est en 1999, que Bruno MARCHAND agrandit l’exploitation en y ajoutant la propriété crée dans les années 60 par ses grands parents sur la commune de Petit Palais en AOC Bordeaux Rouge. Les mêmes techniques de travail y sont appliquées, travaux en vert de la vigne, maîtrise des rendements, garantissent la naissance d’un grand vin : CHATEAU LA CROIX DES DUCS qui aujourd’hui a séduit une clientèle de professionel, c’est la raison pour laquelle nous ne la présentons pas sur notre site.

Depuis 2002, régulièrement la propriété s’agrandie. Aujourd’hui le vignoble couvre 15.5 HA et la continuité de l’œuvre de Maurice MARCHAND est assurée par son fils Bruno et son épouse Sarah. L’optimisation qualitative du vignoble et l’évolution des techniques de vinification restent les principaux objectifs. S’ajoute à ça depuis quelques années, une attention encore plus particulière pour respect de l’environnement (récupération des eaux usées, réduire les quantités d’emballage, mise en place de jachère fleurie…), tout en obtenant toujours un vin de grande qualité digne de L’Appellation d’Origine Contrôlée, capable de satisfaire le plus grand nombre de nos clients et amis.



À propos

Portrait de Sarah et Bruno Marchand Tout le savoir de Sarah et Bruno se trouve dicté par de longues traditions familiales remontant à 1822, date à laquelle les premières vignes furent plantées au Château Haut Bonneau au coeur d'une des premières régions viticoles au monde... Depuis 1999, Sarah et Bruno ont oeuvré au rapprochement de l'exploitation en AOC Bordeaux rouge héritée du grand père avec celle en AOC Montagne Saint Emilion. 2002 la reprise de l'exploitation familiale de Haut Bonneau, puis en 2008 la création d'une SCEA d'exploitation ont permis cette année d'y ajouter 2 Hectares de vigne en AOC Montagne St Emilion.